IBIS

 

L’espèce vénérée par les anciens est l’ibis blanc, ibis religiosa s. aethiopica, ou threskiornis aethiopica, aujourd’hui presque disparue d’Egypte. Les anciens l’ont différencié avec précision, dans l’écriture hiéroglyphique, de l’ibis noir, ibis falcinellus, et de l’ibis eremita, ou ibis comata. A l’origine, il reçut un culte dans le 15e nome de Basse-Egypte, mais il devient rapidement l’animal sacré de Thot, dont il est une des deux formes d’incarnation du dieu, l’autre étant l’hamadryas (cf. singe). Il était vénéré dans les sanctuaires d’Hermopolis (Achymounein), 15e nome de Haute-Egypte, et dans tout le pays, notamment à Saqqarah, Thèbes, Ombos, Abydos. Des momies d’ibis ont été retrouvées par milliers dans les lieux saints et dans plusieurs nécropoles.

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site